• Rouvenaz Architectes, Florent Rouvenaz Architecte EPFL, Lausanne, Vaud, Suisse
  • Rouvenaz Architectes, Florent Rouvenaz Architecte EPFL, Lausanne, Vaud, Suisse
  • Rouvenaz Architectes, Florent Rouvenaz Architecte EPFL, Lausanne, Vaud, Suisse
  • Rouvenaz Architectes, Florent Rouvenaz Architecte EPFL, Lausanne, Vaud, Suisse
  • Rouvenaz Architectes, Florent Rouvenaz Architecte EPFL, Lausanne, Vaud, Suisse
  • Rouvenaz Architectes, Florent Rouvenaz Architecte EPFL, Lausanne, Vaud, Suisse

Médiathèque et restaurant scolaire

2014 | Crassier
concours
en collaboration avec THA Arkitekter (Norvège)

Le programme de médiathèque et restaurant scolaire est regroupé dans un volume articulé. Le projet compose avec le bâtiment de la centrale téléphonique qui doit être conservé sur le site. Par son positionnement et son gabarit, un dialogue s'établit également avec le volume des salles de gymnastique.

Le plan, de forme carrée et organisé autour d'un patio, s'articule afin de proposer un dispositif d'entrées au Nord-Ouest et une terrasse partiellement couverte au Sud-Est. La première articulation permet de dissocier l'entrée principale, celle du personnel et un espace de livraison englobant l'accès au parking souterrain. Elle offre également une généreuse terrasse au-dessus dans le prolongement de la bibliothèque avec une vue sur le dégagement de la zone agricole.

La deuxième articulation, partiellement en porte-à-faux, est en relation avec le volume des salles de gymnastique et de leur entrée. Une série d'escaliers permet alors de connecter la terrasse à l'ensemble du site et d’offrir un parcours varié aux élèves. Cette disposition permet également une diversification des espaces intérieurs.
Le programme est organisé autour d'un patio. Ce patio, en plus d'amener de la lumière naturelle, joue le rôle d'espace de référence et permet de lier visuellement les deux parties du programme à savoir le restaurant scolaire au rez-de-chaussée et la bibliothèque à l'étage. L'escalier se situe naturellement dans cette double hauteur.

L'intégration du bâtiment téléphonique est une des thématique principale du projet. Une bande de service se situe le long de ce dernier et crée un espace tampon. Cette bande comprend également l'ensemble des conduites techniques. La toiture du bâtiment téléphonique est détruite afin de favoriser son intégration au projet, mais la terrasse n'est pas accessible afin de permettre de gérer les différences de niveau. Enfin, le choix de la matérialisation des façades est fortement dicté par cette volonté d'intégration du bâtiment téléphonique. Une paroi ventilée et composée de bardages verticaux en bois englobe l'ensemble du volume. L'interstice entre cette paroi et la façade permet également d'intégrer l'entrée du bâtiment téléphonique, son antenne et de limiter l'impact visuel des ventilateurs des chambres froide de la future cuisine.